La route
du lait

Allaitement dans les lieux publics

Nul ne peut interdire à une femme d’allaiter dans un espace public ou lui demander d’aller dans un endroit en particulier, que l’établissement adhère ou non à une initiative comme la Route du lait. Ce droit fondamental est protégé par la Charte québécoise des droits et libertés de la personne.

  • Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation (article 4).
  • Toute personne a droit à la reconnaissance et à l'exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l'orientation sexuelle, l'état civil, l'âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l'origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l'utilisation d'un moyen pour pallier ce handicap. Il y a discrimination lorsqu'une telle distinction, exclusion ou préférence a pour effet de détruire ou de compromettre ce droit (article 10).
  • Nul ne peut, par discrimination, empêcher autrui d’avoir accès aux moyens de transport ou lieux publics, tels les établissements commerciaux, hôtels, restaurants, théâtres, cinémas, parcs, terrains de camping et de caravaning, et d’y obtenir les biens et les services qui y sont disponibles (article 15).
  • Tout enfant a droit à la protection, à la sécurité et à l’attention que ses parents ou les personnes qui en tiennent lieu peuvent lui donner (article 39).

Source : GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Charte des droits et libertés de la personne, [En ligne] (page consultée le 10 janvier 2012).